« Les yeux de Sophie » de Jojo MOYES

index

Tout d’abord, merci aux Editions Bragelonne Milady Thriller pour me permettre de lire ce livre dont la sortie est prévue en octobre 2017.

Résumé :

En 1916, l’artiste français Edouard Lefevre laisse sa femme pour partir se battre sur le Front. Quand sa ville tombe aux mains des Allemands, son portrait de Sophie touche le coeur du Kommandant local et pousse la jeune femme à tout risquer – sa famille, sa réputation et sa vie – dans l’espoir de revoir son véritable amour une dernière fois.

Près d’un siècle plus tard, le jeune mari de Liv lui donne le portrait de Sophie peu avant de mourir brutalement. La beauté du tableau lui rappelle leur courte vie ensemble, mais quand son histoire sombre et tourmentée lui est révélée, Liv découvre que la première étincelle d’amour qu’elle ressent depuis qu’elle l’a perdu est menacée…

Dans Les Yeux de Sophie, deux jeunes femmes, séparées par un siècle, sont unies dans leur détermination à se battre pour la chose qu’elles aiment – quel qu’en soit le prix.

Mon avis :

Toute la première partie est ciblée sur la vie de Sophie et sa famille, en plein cœur de la Première Guerre Mondiale. C’est une mine d’informations sur les conditions de vie dans la zone occupée. Très bien écrit et documenté, sans longueurs, on est imprégné de tout cela. On regarde Sophie avec des yeux remplis de compassion pour elle, on est ému par sa rage de retrouver son mari, Edouard, quel qu’en soit le prix.

Ensuite, on bascule sur Liv, à l’époque actuelle, sa vie tourmentée de jeune veuve qui ne se résout pas à refaire sa vie, happée soudain par une histoire qui la dépasse, la restitution du tableau à ses propriétaires, alors qu’il est le seul lien qui lui reste de  son défunt mari. Et les destins de Liv et de Sophie vont fusionner, à la recherche de la vérité.

Tout au long du livre, le personnage principal est ce fameux tableau « Les yeux de Sophie », qui est le symbole d’un amour pur et sincère, d’Edouard à Sophie, tout d’abord, puis de David à Liv.

Les personnages secondaires sont frais et joyeux, particulièrement le père de Liv, et Mo, sa colocataire qui s’incruste au départ et dont elle ne peut plus se passer ensuite. Leur humour apporte une belle touche de légèreté à l’ensemble, qui reste tout de même un sujet sensible.

Un très bon livre, rempli d’émotion, aux belles références historiques, et une formidable ode à l’amour.

Une réflexion sur “« Les yeux de Sophie » de Jojo MOYES

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s