« Si tu crois un jour que tu m’aimes » de Charlie WAT

Informations : fleurs de cerisier

Titre : Si tu crois un jour que tu m’aimes

Auteur : Charlie WAT

Editeur : auto-edition

Nombre de pages : 190 pages

Format  et prix : broché 9.90 € / numérique chez Amazon  1.49 € (promo de sortie)

Date de publication : 30 mai 2018

Genre : romance

Résumé :

Ce matin-là, après une soirée trop arrosée, Manon se réveille passagère clandestine sur le King of the Sea. Mais que fait-elle sur le plus grand paquebot du monde qui entame sa croisière inaugurale, direction New York ?

Tout à commencé il y a quinze jours. Deux toutes petites semaines. Une éternité…..

 

Mon avis :

Après une lecture difficile et éprouvante (on ne ressort jamais indemne d’un thriller…), j’avais besoin d’amour, de guimauve, d’un cocon de sentiments, d’une histoire qui fait rêver.

J’avoue, le début ne fait pas vraiment rêver, puisque notre héroïne, Manon, se retrouve embarquée sur le King of the Sea suite à une soirée un peu trop arrosée. Seule, avec une gueule de bois à faire pâlir un alcoolique, et surtout sans sac à mains, le voyage commence mal. D’ailleurs, pourquoi la perte de ce fichu sac la met-elle dans cet état proche de la névrose ? On sait tous qu’un sac à mains est plus important que tout pour nous, les femmes, mais quand même…

Les chapitres alternant présent et passé vont nous aider à y voir plus clair. Et on va enfin pouvoir profiter du voyage. Car c’est une superbe histoire d’amour, entre Manon et Raphaël, vous allez adorer ça. La « croisière » de Manon, bien que totalement inopinée (quoique….), va se révéler être un voyage initiatique avec elle et son passé et l’occasion pour elle de tisser des liens avec Jerry, Danielle, Guillaume Alexandre et même avec Schoko-bon, gentil toutou de son état (avec un nom pareil, il ne peut être que mignon et adorable, on n’imagine pas un pitt bull se prénommant ainsi).

Un nouvel auteur que je découvre, une plume d’une légèreté inconcevable, ça glisse tout seul, les mots vous entourent de tendresse. Bon, avec un petit côté dramatique, faut pas pousser non plus, c’est pas un Harlequin.

Et le « message personnel  » de ce livre, en tous cas ce que j’ai retenu, c’est de profiter de la vie, de ne pas se poser trop de questions existentielles, car une fois qu’on a trouvé l’amour, le mieux à faire, c’est de le savourer.

 

si tu crois un jour que tu m'aimes

 

 

Une réflexion sur “« Si tu crois un jour que tu m’aimes » de Charlie WAT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s