« Maudite ! » de Denis ZOTT

Informations :

Titre : maudite !

Auteur : Denis Zott

Editeur : Hugo Roman

Nombre de pages : 352 pages

Format  et prix : broché 19.95  € / numérique  12.99 €

Date de publication : 7 juin 2018

Genre : thriller

Résumé :

Pour survivre, elle doit faire face à ses pires cauchemars.

Marseille. En face du stade Vélodrome, le dixième étage des Mimosas est en flammes. C’est l’appartement de Tony Beretta, petit dealer mais légende parmi les supporters ultras de l’Ohème.

Une jeune femme, blessée, parvient à s’échapper du brasier. Luce, seize ans, une gueule d’ange, enceinte jusqu’aux yeux, n’est pas partie les mains vides : elle s’est enfuie avec l’argent et la drogue de Tony.

Et l’argent et la drogue, ça attire du monde. Canari, le flic pourri de la BAC. Les hommes de main de Tony. Ceux du Libyen, jeune caïd qui a pour ambition de renverser les anciens, tel le vieux Topin. Et même Yasmina, l’infirmière trop belle pour être innocente, qui veille sur Luce et ses jumeaux. Impossible, pour Luce, d’espérer se sortir seule de ce piège qu’est devenue sa ville.

Mais à qui faire confiance, et comment survivre et protéger ses bébés, quand sa propre mère dit d’elle qu’elle est maudite, et que son ange protecteur pourrait bien s’avérer être un démon ?

Pour trouver la lumière, Luce n’aura d’autre choix que de faire face à ses pires cauchemars.

Mon avis :

Je connaissais cet auteur grâce à son premier livre « la chute du cafard », que j’avais beaucoup apprécié.  C’est donc tout naturellement que j’ai acheté « Maudite ! ». Et que dire ? Eh bien que ce second roman est totalement différent du premier.

On le lit comme on regarderait un match de foot, accroché aux accoudoirs du canapé, les yeux rivés sur la télé, frémissant, pestant ou hurlant de joie en fonction des possessions du ballon.  Je dis ça, mais je ne suis pas foot du tout, et après un mois de coupe du monde où j’ai fuit la télé comme la peste, lorsque je me plonge dans ce livre, je me dis « c’est pas possible, ça me poursuit ».

Nous sommes à Marseille, parmi les supporters de l’équipe de foot, au cœur de la cité des Mimosas, dans l’appartement de Tony et de Luce. Tony donnerait sa vie pour « l’Oheme », rien d’autre ne compte plus que son équipe de foot mythique. Rien, et surtout pas Luce, SA poupée que tous ses copains lui envient, enceinte de jumeaux.

Luce, qui n’est pas née sous la bonne étoile, qui traîne ses casseroles depuis l’enfance, abandonnée, maltraitée et violée par son père adoptif, elle n’est pas mieux lotie avec Tony, dealer, violent, sans états d’âme, et se croyant intouchable.

Au milieu du drame de sa vie, un de plus, elle va s’apercevoir que tout le monde est contre elle et pour s’en sortir, elle va devoir avoir énormément de chance. De la chance ? Elle ne connaît pas. Elle est très mal barrée…

C’est un voyage au cœur de l’enfer que nous propose Denis, c’est haletant, effrayant, le rythme est effréné, on s’embourbe, on a aucun répit. Le monde de la drogue, des camés qui tueraient père et mère pour une dose, des dealers, tel sera notre quotidien le temps de la lecture. Si vous êtes sensibles, passez votre chemin, certaines scènes sont insoutenables. C’est trash, addictif, le style est nerveux, l’immersion totale.

Les personnages nous offrent des sentiments contradictoires, on ressent de l’empathie pour Luce, et le chapitre suivant, on la déteste. J’aurai volontiers arraché les yeux de Tony, qui est une vraie ordure. Les autres ne sont pas mieux remarquez, il n’y en a pas un pour rattraper l’autre.

Vous l’aurez compris, ce n’est pas une promenade d’été sur le vieux port ou à la basilique Notre Dame de la Garde que Denis vous propose, mais bien la vision la plus crue et la plus noire de Marseille. Juste Marseille ?? Ou de n’importe quelle grande ville ? La violence est partout…même là où on ne l’attend pas.

 

20180723_1300001978034227.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s