« Dans les flammes de Notre-Dame » de Sébastien SPITZER

Informations :

Titre : dans les flammes de Notre Dame

Auteur : Sébastien Spitzer

Éditeur : Albin Michel

Nombre de pages : 240 pages

Format  et prix : broché  19.90 € / numérique 13.99 €

Date de publication : 26 juin 2019

Genre : témoignage

Résumé :

15 avril 2019, 19 heures 50. Sidération et impuissance : le monde entier a les yeux braqués sur la cathédrale Notre-Dame de Paris livrée au feu. Les images tournent en boucle sur les réseaux sociaux. Va-t-elle disparaître ? Le compte à rebours a commencé : il faut sauver la cathédrale.

Ce livre raconte les coulisses d’une soirée historique.

Myriam est caporal-chef. Elle est la première à monter à l’assaut des flammes. Coincée sur la coursive, elle a failli mourir.
Le père Fournier est l’aumônier des pompiers. Il est aussi chevalier du Saint-Sepulcre. Il va prendre tous les risques pour sauver l’objet le plus précieux de toute l’histoire du Christianisme : la couronne d’épines de Jésus Christ, à l’abri d’un coffre-fort dont personne n’avait le code.
Le président Macron s’apprêtait à enregistrer le discours le plus important de sa présidence. Le bilan de mois de manifestations et de consultation nationale. Au tout dernier moment, il devra renoncer.

Des premières flammes au déploiement d’une brigade de 400 pompiers, du cœur du brasier au Palais de l’Elysée, c’est au plus près du drame que Sébastien Spitzer nous plonge, heure par heure, minute par minute, dans un récit haletant. Quand l’histoire est plus forte que la fiction.

Mon avis :

Ce jour funeste, j’étais au restaurant au bord de la mer. Je m’en souviendrais toute ma vie. Le moment où la flèche est tombée, j’ai eu l’impression qu’on m’arrachait un bout de cœur. Notre-Dame, je vais lui faire un petit coucou à chaque virée parisienne, c’est mon rituel immuable. D’ailleurs j’y suis allée il y a 15 jours, que c’était émouvant de la voir si mal en point.

Voilà une lecture bouleversante ! Suivre ce drame minute par minute m’a pris aux tripes. C’est un témoignage poignant au plus près du drame que nous propose l’auteur. Nous accompagnons Myriam et ses collègues soldats du feu dans le brasier, au cœur de Notre Dame, au cœur de la bataille. Chaque émotion, chaque peur, chaque décision, tout est retranscris avec une sensibilité frémissante.

Dans les coulisses de cette terrible nuit d’angoisse, des révélations nous sont glissées à l’oreille, telles des trésors, des confidences à partager avec un ami, un besoin de s’épancher.

20171116_164449

La plume de l’auteur est synthétique, sensible et fluide. Le ton juste. Le récit n’accepte aucune concession, il reste très factuel, complet et immersif. Et c’est ce dont on a besoin.

Un retour aux origines, accompagné de nombreuses citations et références au grand Victor Hugo, nous immerge un peu plus dans l’âme de Notre-Dame. Tous les protagonistes entrent en scène. Du riverain planqué sous les toits à observer le désastre, jusqu’à Gilles Bouleau, le présentateur de TF1 qui couvre l’information, en passant par les pompiers, Anne Hidalgo, Emmanuel Macron, Monseigneur Chauvet, recteur de la cathédrale, ou encore les badauds amassés derrière les cordons de sécurité.

Un livre choc sur notre Histoire. Palpitant et déchirant. A lire absolument. Je l’ai dévoré en une journée, impossible de le lâcher. Un très bel hommage à tous ceux qui ont contribués à sauver Notre-Dame.

dans les flammes de notre dame1324872516..jpg

 

« Le monde a les yeux braqués sur Notre-Dame. La foule prie. Les cloches des églises emplissent l’air de Paris. Les pompiers s’accrochent à leurs lances. Les tweets se multiplient. Les commentaires s’emballent devant tout ce plomb qui fond, toute cette matière d’enfer qui coule des gargouilles et se répand sous l’œil des chimères. »

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : le résumé bien sûr !

Auteur connu : non, mais je vais y remédier ! Gérard Collard a fait les éloges de « Le cœur battant du monde », je ne vais pas tarder à m’y plonger.

Émotions ressenties lors de la lecture : beaucoup de peur, de tristesse, de la sidération, de l’angoisse mais également du soulagement face au bilan humain et à la réussite de ce sauvetage.

Ce que j’ai moins aimé : j’ai tout aimé !

Les plus : chaque chapitre a pour titre le jour et l’heure. Cela impose le rythme, on ne craint pas de perdre le fil. Plonger dans les secrets de cette bataille. L’écriture parfaitement adapté à ce type d’ouvrage.

4 réflexions sur “« Dans les flammes de Notre-Dame » de Sébastien SPITZER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s