« Je suis le crépuscule » de Damien LEBAN

Informations :

Titre : je suis le crépuscule

Auteur : Damien Leban

Éditeur : auto-édition

Nombre de pages : 477 pages

Format  et prix : broché 16.90 € / numérique 1.99 € (prix de lancement)

Date de publication : 21 février 2020

Genre : thriller

Résumé :

« On ne choisit pas ses parents, on ne choisit pas sa famille… »

Après un mystérieux appel, le major Bruno Heisen se voit contraint d’écourter ses vacances… Un ennemi invisible vient de changer sa vie à jamais.

De retour à la brigade de recherches de Montdidier, il doit, de surcroît, prendre en main une enquête très particulière : des couples sont torturés, achevés puis exposés publiquement en ultime châtiment…

Deux réalités effrayantes s’imposent à lui et le condamnent à combattre jusqu’à ce que morts s’en suivent…

« Je suis le crépuscule » est un cri. L’entendrez-vous ?

 

Mon avis :

Nous retrouvons dans ce roman des personnages dont nous avions déjà fait la connaissance dans « Les braises de l’exode » : Bruno, major à la Brigade de Recherche de Montdidier, en Picardie, et sa fille Léa. Les deux romans peuvent se lire indépendamment, il n’y a aucune interaction entre les deux. Mais laissez-moi quand même vous préciser que je vous conseille chaudement la lecture des « Braises de l’exode ».

Bruno se voit confier une affaire assez spéciale : un couple est retrouvé assassiné. Nos petits neurones de lecteurs sont agréablement titillés, avides de découvrir qui est ce monstre à l’imagination débordante pour faire passer ses victimes de vie à trépas. Certaines scènes m’ont bien soulevé le cœur, cela dit en passant….

Parallèlement à cela, nous faisons un bout de chemin avec Sophie Blandin, 20 ans à peine, répudiée par son père, caissière et déjà maman de deux enfants, vivant avec Johnny, le père des petits, chômeur, drogué et alcoolique. Vous visualisez le tableau ? Si je vous rajoute le fait que Sophie se prostitue pour arrondir les fins de mois et que c’est Johnny qui garde les enfants de 4 ans et 8 mois pendant ce temps….Vous le ressentez, l’effroi ? La pitié face à ces petits êtres innocents et vulnérables ?

Une enquête haletante, rythmée, des bonds dans le passé pour nous permettre d’éclairer certains aspects de la vie de nos personnages, des gentils face à des raclures innommables, un sujet plus que sensible qui nous est développé ici. Damien ne mâche pas ses mots, il a beau écrire en chaussettes, il n’en a pas moins sorti les crampons pour nous accrocher et nous scotcher.

Ce roman, c’est à la fois un terrible constat de notre société à la dérive, mais aussi un message d’espoir. On plonge également dans l’intimité de la vie de Bruno, et ça, c’est hyper agréable, je trouve. Cela a apporté une grande dimension humaine à tout le récit, car ce n’est pas souvent que l’on passe autant de temps dans la vie privée de l’un des protagonistes. Et du coup, on s’y attache vraiment !

La plume de Damien est acérée, et que dire de la construction de l’intrigue ? C’est net, sans bavure, ça matche. C’est implacable. On ne s’ennuie à aucun moment. La fin m’a sidérée. Quel twist, non mais c’est dingue ! La cerise sur le gâteau, elle est là ! Bien juteuse et savoureuse.

Une lecture que je vous recommande, qui vous permettra, si vous êtes parents, de vous poser certaines questions sur votre rôle et votre efficacité à élever votre progéniture. Etes-vous fait pour être parents ? Vos enfants sont-ils heureux ? Équilibrés ? Faites-vous ce qu’il faut pour leur offrir le meilleur ? Ça va cogiter dans les chaumières, croyez-moi !

Je vous souhaite une belle lecture, et j’attends vos retours !!!

Je remercie Damien pour sa confiance.

#JeSuisLeCrepuscule #DamienLeban

je suis le crepuscule276643592..jpg

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : l’auteur tout simplement ! Je le lis les yeux fermés. D’ailleurs je n’ai pas lu le résumé de ce nouveau bébé avant de l’attaquer.

Auteur connu : oui ! voici les chroniques des «héritiers des ténèbres » , « Résilience »  et surtout des «braises de l’exode », coup de cœur de l’an dernier.

Émotions ressenties lors de la lecture : un livre qui prend aux tripes, car il touche le dur sujet de la maltraitance des enfants. Un enfant doit vivre entouré d’amour et chouchouté le mieux possible par ses parents. Mon cœur s’est serré à plusieurs reprises. Choquée par certains comportement, oppressée, les émotions étaient multiples et intenses !

Ce que j’ai moins aimé : 🧐 ne vous moquez pas de moi, je cherche, je cherche, mais je trouve rien 😀.

Les plus : l’histoire, la fin ! les personnages, la construction de l’intrigue.

3 réflexions sur “« Je suis le crépuscule » de Damien LEBAN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s