« Dans l’ombre du chaos » de Damien LEBAN

Informations :

Titre : dans l’ombre du chaos

Auteur : Damien Leban

Éditeur : auto-édition

Nombre de pages : 507 pages

Format  et prix : broché 16.90 € / numérique 3.99 €

Date de publication : 23 avril 2021

Genre : thriller

Résumé :

« La seule vérité est celle que l’on cherche… »
Stéphane Briquet, père de famille aimant et sans histoire, se voit menacé et contraint de disparaître à tout jamais, abandonnant femme et enfant.
Bruno Heisen, major à la Brigade de recherches de Montdidier, enquête sur un crime monstrueux touchant intimement ses proches. Son monde et ses certitudes s’effondrent peu à peu en découvrant le passé énigmatique de la victime.
Tous deux veulent établir la vérité et devront affronter une force destructrice qui les mènera au chaos.
Dans ce sombre thriller, Damien Leban nous plonge dans une réalité effrayante et il dépeint avec acuité la société mystifiée dans laquelle nous vivons.

Mon avis :

Damien nous propose un troisième roman mettant en scène son enquêteur récurent, Bruno Heisen. Rassurez-vous, les enquêtes sont totalement indépendantes et vous ne serez absolument pas perdus si vous n’avez pas dévoré les deux premières. Bon, je vous préviens quand même, vous loupez quelque chose, mais bon, chacun voit midi à sa porte !

Bruno vit dans un logement de fonction à la brigade, avec sa fille Léa, lycéenne. Depuis peu, il a une relation suivie et secrète avec Nathalie, son adjointe. Le cancer dont il souffre lui laisse un peu de répit pour tenter de profiter des petits bonheurs de la vie.

Lorsque Nathalie et l’un de leur collègue, François Lafornel, sont sauvagement agressés et torturés, Bruno voit rouge. Une traque sans merci commence, il ne l’arrêtera que lorsqu’il aura résolu tous les mystères entourant les faits et gestes de François, qui menait une enquête à l’insu de tous, profitant de son uniforme pour fouiner là où il ne faut pas.

Parallèlement à cette histoire, Stéphane Briquet, père de famille, se voit contraint de fuir la maison familiale et se retrouve emprisonné par des inconnus pour lesquels il va devoir effectuer un bien étrange travail. Sa vie lui sera ôtée, sa disparition maquillée en accident mortel, sa réputation bafouée pour les siens, il n’aura d’autres choix que de se soumettre aux ordres de ses agresseurs pour protéger sa famille. Pour faire quoi ? Dans quel but ?

Un prologue qui met l’eau à la bouche, une foule de questions qui débarquent sans prévenir, deux énigmes qui évoluent côte à côte pour finalement se télescoper, et là, on commence à comprendre un peu le fil de cette histoire, et puis non, Damien se joue de son lecteur, comme un chat avec une souris. J’avais l’impression d’être un hamster cavalant autant qu’il pouvait dans sa roue. Une écriture captivante, une imagination sans bornes, une construction implacable, des personnages étoffés, un rythme qui ne fléchit jamais, une fin de dingue, tous les ingrédients sont là pour vous faire passer un pur moment de bonheur.

Les sujets d’actualité servant de base à cette intrigue nous font réfléchir. On est tous conscient de la place des médias dans l’actualité, de l’accessibilité de l’information grâce à une ultra-connexion, on vit avec même si, sous l’angle de Damien, cela fait froid dans le dos !

Damien maîtrise les codes du thriller et nous propose un récit nerveux qui décoiffe. Il s’éclate et on le ressent durant cette lecture. Ses personnages sont modelés, empathiques, on partage leur intimité le temps de la lecture. J’ai eu pitié de ce pauvre Stéphane, mysophobique, maniaque de la propreté, qui se rend compte qu’il a été épié depuis des semaines, voire des mois. Certaines scènes m’ont arraché un sourire. J’ai retrouvé avec plaisir l’équipe de gendarmes, et surtout Bruno, c’était comme un vieux pote que je n’avais pas vu depuis un an (ce qui est vrai puisque le dernier roman le mettant en scène a été publié et lu l’an dernier !). D’ailleurs, Damien, j’espère bien que tu bosses sur un autre volet des aventures de Bruno ! J’ai envie de savoir ce qu’il va devenir😉 !!

Ah oui, juste une chose : le rythme s’accélère encore lorsque la fin est proche, que dis-je, les fins. Donc, ne prévoyez pas de vous arrêter 30 pages avant le dernier mot, vous serez frustrés…D’ailleurs, Damien, je ne te remercie pas, mon cœur a été mis à rude épreuve !!!

Si vous avez envie de passer de belles heures de lecture, voilà un thriller (et un auteur) que je vous conseille chaudement !

Je remercie Damien pour sa confiance sans cesse renouvelée.

#danslombreduchaos  #DamienLeban

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : l’auteur ! Il fait partie de mes auteurs préférés, que je suis les yeux fermés. Je sais que son roman me plaira, j’ai confiance en ce qu’il écrit !!

Auteur connu : vous pouvez retrouver mes chroniques des deux premiers tomes, « Les braises de l’exode« , et « Je suis le crépuscule« . Plus généralement, vous pouvez retrouver ici les articles le concernant.

Émotions ressenties lors de la lecture : la palette était fournie, allant de la trouille monstre au soulagement, de l’angoisse à l’admiration, avec une pointe d’amusement.

Ce que j’ai moins aimé : question suivante !!

Les plus : la plume, la construction, la psychologie des personnages, le dénouement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s