« L’heure du diable » de Patrick BAUWEN

Informations :

Titre : l’heure du diable

Auteur : Patrick Bauwen

Éditeur : Albin Michel

Nombre de pages : 480 pages

Format  et prix : broché 21,90 € / numérique 14,99 €

Date de publication : 26 août 2020

Genre : thriller

Résumé :

Le lieutenant Audrey Valenti enquête sur le meurtre d’une jeune femme dont le corps a été retrouvé la nuit d’Halloween, encastré à l’avant d’un train.
Le docteur Chris Kovak, quant à lui, est toujours la proie de ses addictions et pratique la médecine en téléconsultation. Il est contacté par le Chien, un tueur impitoyable à qui il a déjà eu affaire par le passé.

Mon avis :

Troisième volet mettant en action Chris Kovak. Je n’ai pas lu les deux premiers, cela ne m’a pas empêché de dévorer « L’heure du diable », qui peut se lire indépendamment. Il faut savoir que Chris traque Le Chien, serial killer, depuis « Le jour du chien », en passant par « La nuit de l’ogre ». Pas sûre que cela m’aurait plu sur 3 tomes, moi qui aime boucler une affaire à chaque roman. Mais ce n’est que mon avis personnel, et ce n’est surtout pas le sujet de cet article.

Dans « L’heure du diable », Chris, médecin urgentiste, est cloîtré chez soi, souffrant d’agoraphobie. Il ne peut plus exercer son métier à l’hôpital. Il consulte donc en télémédecine, depuis chez lui. Addict à l’alcool, aux benzodiazépines, à la drogue, Chris nous dévoile une personnalité bien tourmentée et extrêmement noire. Je me suis prise d’affection pour lui. Sa pathologie est terrifiante, il est incapable de mettre un pied à l’extérieur, obligé de se faire livrer ses courses, j’ai guetté le moindre signe de guérison, avide de voir comment il allait résoudre son enquête depuis son salon…

Autre personnage, tout aussi intéressant : Audrey Valenti, lieutenant de police à la Brigade Évangile, qui est spécialisée dans la sureté des transports de la capitale. Elle était juge d’instruction, elle a tout plaqué pour reprendre sa carrière de flic, avide de retrouver le terrain, le concret.

« Je suis forte. Je n’ai aucun problème. Parce que les gens qui vont bien n’intéressent pas les autres et qu’on leur fout la paix. »

Cette phrase d’Audrey m’a beaucoup interpellée, car c’est tout à fait moi ! Ne pas faire de vague, faire croire que tout va bien pour éviter les questions et les intrusions dans la vie personnelle. Un roman qui donne la part belle à la psychologie de ses personnages, apportant de l’épaisseur à l’ensemble et permettant au lecteur de s’identifier aux protagonistes. L’équipe entourant Audrey est soudée et aguerrie, chacun apportant son savoir au pot commun. J’ai apprécié Wang, l’informaticien geek à la crête.

Appelée sur un nouveau meurtre, l’enquête de la Brigade va la conduire vers Chris, qui est, notons-le, l’ex- petit ami d’Audrey. Ils seront poussés à bout par Le Chien, il va les promener, et nous avec. Et c’est pas juste le tour du quartier, façon pépère…

Un thriller qui dépote, où le rythme bouscule et malmène le lecteur, avec des scènes de meurtres suffisamment sordides et violentes pour le signaler aux âmes sensibles. La plume de Patrick est tout simplement superbe, addictive et affreusement diabolique. Il balise son récit, multipliant les indices, les faits, avec la précision d’un métronome. Le Diable est partout, serez-vous à l’heure pour honorer le rendez-vous qu’il vous propose ?

Le déroulé de l’intrigue est rondement mené, impossible de s’ennuyer, bien au contraire. Je me suis immergée dans l’enquête, tentant de trouver qui pouvait bien être Le Chien. J’ai eu de nombreux doutes, je suis passée par de multiples suppositions, crédibles ou non. La fin m’a juste sidérée, elle est absolument parfaite. Elle ne peut qu’achever le lecteur.

Un thriller efficace que je vous conseille, je me suis régalée, je suis passée non loin du coup de cœur.

Je remercie les Éditions Albin Michel et la Masse Critique Babelio pour cette lecture.

#LHeureDuDiable  #PatrickBauwen  #AlbinMichel  #Babelio

l heure du diable496271042..jpg

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : le résumé. Je prends le train pour aller au bureau et j’avoue que j’avais envie de découvrir ce qui était arrivé à cette femme encastrée à l’avant de la motrice. Oui, je sais, j’aime le glauque…

Auteur connu : j’ai rencontré Patrick à Sang d’Encre en 2017 et aux Quais du polar en 2018 (avec l’ami Nicolas Lebel). Je n’avais encore jamais eu l’occasion de le lire, pourtant, certains de ses romans trônent dans ma bibliothèque….

20171118_154133   20180407_093455

Émotions ressenties lors de la lecture : une belle impatience à l’idée de retrouver mon livre à chaque fois que je le posais, de la crainte et même un peu de terreur face au Diable, beaucoup de curiosité et d’avidité à découvrir qui il était, une lecture à couper le souffle.

Ce que j’ai moins aimé : le côté sport de combat moyenâgeux (le béhourd) ne m’a pas passionné plus que cela. Important pour l’intrigue, j’en conviens parfaitement, le sujet est suffisamment détaillé pour que je ne ressente pas le besoin d’aller creuser un peu plus sur le net.

Les plus : la construction, le rythme, la fin, les personnages, l’agoraphobie, sujet passionnant pour moi (comme tout ce qui touche à la médecine ou la santé, vous le savez).

2 réflexions sur “« L’heure du diable » de Patrick BAUWEN

  1. J’avais lu et beaucoup aimé les deux précédents (comme tous les romans de Bauwen du reste, que je suis fidèlement depuis son tout premier !) Celui-ci sera pour un peu plus tard, mais j’y viendrai avec d’autant moins de doute que ton avis positif me donne envie de retrouver le pauvre Chris Kovak, la superbe Audrey Valenti et l’affreux Chien 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Patrick est tombé directement dans ma liste d auteurs a suivre ! Comme ai-je fais pour ne pas l’avoir lu avant. Bon mieux vaut tard que jamais😎. Je te souhaite une belle lecture, tu vas te regaler !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s