« Là où les esprits ne dorment jamais » de Jonathan WERBER

Informations :

Titre : Là où les esprits ne dorment jamais

Auteur : Jonathan Werber

Éditeur : Plon

Nombre de pages : 448 pages

Format  et prix : broché 21 € / numérique 14.99 €

Date de publication : 24 septembre 2020

Genre : policier historique

Résumé :

New York, 1888. Jenny Marton, jeune prestidigitatrice de rue, vit avec sa mère, son lapin et sa colombe. Jusqu’au jour où elle est engagée par Robert Pinkerton, de la célèbre agence de détectives privés du même nom, pour enquêter sur un phénomène qui passionne et divise l’Amérique : les sœurs Fox.
Les sœurs Fox ? Trois femmes à l’origine du mouvement qui a bouleversé le pays et s’est répandu hors des frontières comme au-delà des mers : le spiritisme, la communication avec les défunts. Vérité, arnaque ? Si oui comment le prouver, où sont les trucs ?
L’experte en illusionnisme se trouve rapidement emportée par une aventure qui déterminera le futur de l’agence, du mouvement spirite, et qui l’aidera à résoudre les mystères de son propre passé. Mais parviendra-t-elle a élucider le secret le mieux gardé du siècle ou devra-t-elle admettre que les sœurs Fox possèdent réellement le pouvoir de parler aux morts ?

Le premier roman d’un écrivain prodige, à l’imaginaire rare.

Mon avis :

Voilà un roman qui sort des sentiers battus. Une plongée dans l’illusionnisme, le spiritisme, le charlatanisme.

Nous sommes à la fin des années 1880, à New York. Jenny est une jeune femme de 26 ans qui vit grâce à ses tours de magie qu’elle réalise dans la rue, non loin des docks. Elle habite avec sa mère, son lapin nain (enfin…6 kg quand même, la bestiole !) et sa colombe.

Jenny va se faire embaucher par Robert Pinkerton, de l’agence de détective privé éponyme, afin de tenter de résoudre le mystère des sœurs Fox, instigatrices du mouvement spirite et de son expansion aux États-Unis. Le spiritisme, vaste sujet peu développé en littérature.

Fondé sur des faits réels, Jonathan va nous plonger dans un récit haletant, mêlant magie, spiritisme, mensonges, enquête, où le fantastique se confond avec l’illusion. Le tout dans un New York authentique. Jenny est en quête de vérité, le lecteur aussi !

Outre les sœurs Fox, l’Agence Pinkerton a réellement existé. Le travail de recherche de l’auteur est donc conséquent, à la fois pour nous livrer des anecdotes, mais également pour nous proposer un récit imaginaire tout à fait réaliste. D’autant plus qu’il nous révèlent les secrets de tours de magie célèbres.

La plume de l’auteur se révèle charmeuse, entrainante, et diablement efficace. J’ai pris beaucoup de plaisir à me plonger dans son roman, il m’a apporté l’évasion dont j’avais terriblement besoin. La construction est linéaire, toutefois, chaque chapitre est introduit par un passage du Guide Pinkerton, pour devenir un parfait détective privé, ou du livre « Les chemins de l’Illusion » de Gustave Marton, le père de Jenny. Cela coupe le rythme, l’empêchant de devenir trop monotone, et apportant un petit côté ludique et récréatif intéressant.

Nos personnages, essentiellement féminins, se révèlent touchants car l’accent est mis sur les difficultés des femmes à se faire leur place dans la société. Jenny, par exemple, évolue dans deux mondes résolument masculins : celui de la magie, puis dans celui des enquêtes privées. Quant aux sœurs Fox, elles ont monté une entreprise incroyable !

Jonathan nous propose un livre qui se déguste avec des yeux émerveillés, tel un tour de magie, avide de découvrir le Secret. Saurons-nous enfin si les sœurs Fox conversent réellement avec l’au-delà, ou si elles sont les plus grands charlatans du XIXè siècle ? Pour le savoir, il va falloir ouvrir « Là où les esprits ne dorment jamais ».

Une très belle découverte que je ne peux que vous conseiller ! Une nouvelle plume à suivre !

Et vous, si vous en aviez l’occasion, qui rappelleriez-vous du monde des morts ?

#Làoùlesespritsnedormentjamais      #JonathanWerber   #Plon

la ou les esprits ne dorment jamais683682039..jpg

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : la couverture et le titre m’ont happée ! Ensuite, il faut bien l’avouer, que ce soit le fils de Bernard a attisé ma curiosité, j’avais de voir comment il se débrouillait. Et enfin, le résumé. L’idée était originale !

Auteur connu : « Là où les esprits ne dorment jamais » est le premier roman de Jonathan. Pas le dernier je l’espère !!

Émotions ressenties lors de la lecture : beaucoup de curiosité, de l’amusement face aux tours de magie, me redonnant mon âme d’enfant, une réelle passion pour le sujet.

Ce que j’ai moins aimé : laissez-moi réfléchir….

Les plus : l’originalité du sujet, les faits réels sur lesquels se pose l’intrigue. Passionnant. Les détails de magie, la documentation sur le spiritisme, les détails poussés, la plume.

2 réflexions sur “« Là où les esprits ne dorment jamais » de Jonathan WERBER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s