Journée mondiale du livre : données et habitudes des lecteurs français

Bonjour à tous. Pour ceux qui me suivent régulièrement, vous savez que j’apprécie décortiquer les habitudes des lecteurs. On est reparti pour un tour ?

À l’occasion de la Journée mondiale du livre parrainée par l’UNESCO (23 avril 2021), Babbel, l’application premium d’apprentissage des langues pour une pratique avec assurance au quotidien, a réalisé l’infographie « Les secrets de la littérature française et internationale ». Créée dans le but d’approfondir les habitudes de lecture des Français et l’état de santé de l’édition nationale et internationale parmi les livres les plus vendus et les plus traduits.

Les Français figurent parmi les lecteurs les plus assidus d’Europe (on peut être chauvin !) :

Ils lisent en moyenne 6 heures et 54 minutes par semaine, tout comme les Suisses. Lorsqu’il s’agit des livres les plus vendus ou les plus traduits, nombreux sont ceux qui en ont au moins un dans leur bibliothèque : de « Don Quichotte » (500 millions d’exemplaires vendus) au « Petit Prince » (253 traductions).

Parmi les auteurs qui ont connu le succès ces derniers temps, avec des millions d’exemplaires vendus, des dizaines de traductions, des séries télévisées et des films, on ne peut manquer de citer le gallois Ken Follett avec « Les Piliers de la Terre » ou le suisse Joël Dicker qui a connu la gloire avec « La vérité sur l’affaire Harry Quebert ».

Je n’ai pas encore lu « Les piliers de la Terre », ils m’attendent sagement dans ma bibliothèque, par contre j’ai lu et dévoré il y a quelques années la trilogie « Le siècle ».

Quant à Joël Dicker, si j’ai adoré « La vérité sur l’affaire Harry Quebert » et « Le livre des Baltimore », j’ai été déçue par « La disparition de Stephanie Mailer« , ce qui ne m’a pas vraiment donné envie de me plonger dans son dernier.

Et à l’étranger ?

Le français est une langue internationale, la deuxième langue la plus traduite après l’anglais et a enregistré une augmentation de 30 % ces dernières années. Parmi les auteurs francophones les plus célèbres à l’étranger figurent Marc Levy, Guillaume Musso et Amélie Nothomb, sans oublier que la France a remporté 15 prix Nobel de littérature, grâce à des auteurs de la trempe d’Albert Camus et de Jean-Paul Sartre par exemple.

Traduire un livre en français, ou à partir du français, sont des processus très délicats et complexes, différents styles peuvent être adoptés (du style le plus littéral au style plus libre), mais certains éléments présentent toujours différentes difficultés : l’importance du contexte, les jeux de mots et les faux-amis, jusqu’aux traditions et particularités locales, sont autant de facteurs qu’un traducteur professionnel ne doit jamais sous-estimer. Le travail de traduction est colossal.

Le monde littéraire cache beaucoup de « petites mains » agissant dans l’ombre. En effet, lorsque vous lisez un roman étranger, honnêtement, est-ce que vous regardez le nom du traducteur ? Perso, pas du tout…Pourtant, c’est lui qui nous fait ressentir toute l’émotion que l’auteur a mis dans sa plume.

J’espère que cet article vous aura plu, n’hésitez pas à commenter, à me dire ce que vous en pensez. A bientôt pour de nouvelles aventures littéraires !!

5 réflexions sur “Journée mondiale du livre : données et habitudes des lecteurs français

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s