« L’amour va, l’amour vient… » de Karine WATBOT

Informations :

Titre : l’amour va, l’amour vient…

Auteur : Karine Watbot

Éditeur : Vérone Editions

Nombre de pages : 134 pages

Format  et prix : broché 13,50 €

Date de publication : 10 mai 2021

Genre : littérature sentimentale

Résumé :

Raphaëlle, âgée de quarante-huit ans, est dans les tourments de l’amour. Son couple avec Émilie est sur le point d’exploser. Entre débats, refus, cris, les deux femmes n’ont pas d’autres choix que rompre. Pourquoi un jour nous sommes amoureux et le lendemain, nous ne le sommes plus ? Pour Raphaëlle, amour ne rime pas avec toujours et n’est synonyme que de souffrances.
Au même moment, Malorie, cinquante-cinq ans, mariée, deux enfants, découvre l’infidélité de son mari. Sa vie, a priori stable et parfaite, elle la subit. Elle se sent asphyxiée par sa vie de couple, par le quotidien. Pour elle, son divorce représente une fenêtre ouverte sur une vie ou tout est possible…
Tout semble opposer Raphaëlle et Malorie : leur milieu social, leurs études, leur vie, et même leur couple. Et si, par un coup du hasard, elles étaient réunies ?

Mon avis :

Le mois de juin étant le mois LGBT, cette lecture tombait à point nommé ! J’avais envie d’une lecture qui me change de mes habitudes, et pourquoi pas découvrir une romance sous cet angle qu’est l’amour entre deux femmes ?

Raphaëlle vit le parfait amour depuis dix ans avec Émilie. Notre couple de quadra a l’air épanoui, Raphaëlle travaille dans une imprimerie et Émilie est kiné. Mais il faut bien avouer que depuis un an, les problèmes s’accumulent, leur couple est en danger. Comme tous les ménages, la routine a fait son travail de sape. Émilie aimerait que les deux femmes soient un couple libre, afin de redonner un nouveau souffle à leur histoire. Raphaëlle est contre, mais elle n’a pas d’autre choix que de se plier à Émilie.

Faisant fi des absences répétées d’Émilie, Raphaëlle va se jeter à corps perdu dans son travail et passer ses week end à déprimer. Le lecteur va souffrir avec Raphaëlle, descendre aux Enfers avec elle, c’est un accompagnement de chaque page. Et puis, le déclic arrivera, et la jeune femme va reprendre son destin en main. Emilie souhaite une relation libre ? Très bien, cela ne convient pas à Raphaëlle, elle va donc s’affirmer et mettre un point final à cette histoire.

Emilie est un personnage qui m’a agacée dès le départ et son comportement à l’annonce de la rupture m’a confortée dans mon opinion sur elle. Raphaëlle a bien eu raison de passer à autre chose !! Cette dernière est très sympathique, elle a réagit comme tout le monde lors d’une rupture, on peut donc s’identifier à elle avec une facilité déconcertante, d’autant que la construction à la première personne du singulier permet d’être au plus proche des sentiments de Raphaëlle.

Ce roman est très touchant, il dissèque les relations amoureuses, les sentiments, les histoires d’amour. Il tente de donner des réponses aux questions que tout le monde se pose. Pourquoi aime-t-on ? Et pourquoi un amour s’éteint-il au fil des ans ? Que faire pour y remédier ? L’auteure nous propose une très belle réflexion. La thématique est bien dosée, on reste dans une optique très positive, les interactions étant bien centrées sur le couple. « L’amour va, l’amour vient… » est une incroyable palette d’émotions concentrée dans un court récit.

La plume de Karine est vive et enjouée, pleine de fraîcheur, la rendant très agréable. Quelques pointes d’humour font sourire, apportant une belle légèreté.

« Je suis loin d’être une jeune fille ! J’ai 48 ans, ma chevelure laisse apparaître des cheveux gris. Misère…Comment peut-on être dans cet état de stress alors que ma vie est déjà faite à 50%. On n’a plus rien à perdre à mon age ! »

Un roman que je vous conseille de glisser dans votre valise pour cet été. Mais à réserver à un public averti, certaines scènes étant très croustillantes !

Je remercie Karine pour sa confiance.

#LAmourVaLAmourVient  #KarineWATBOT #VéroneEditions

l amour vient l amour va1706503867454980659..jpg

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : le résumé.

Auteur connu : « L’amour vient, l’amour va… » est le premier roman de Karine.

Émotions ressenties lors de la lecture : triste de voir ce couple exploser, pleine d’espoir lorsque Raphaëlle s’est reprise en main, les émotions ont été diverses et variées, allant même jusqu’à la colère face au comportement d’Emilie.

Ce que j’ai moins aimé : RAS

Les plus : les personnages, la plume, la vision du couple qui est donnée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s