« Homère avant Homère » de Cendrine BERTANI

Informations :

Titre : Homère avant Homère

Auteur : Cendrine Bertani

Éditeur : Héraclite

Nombre de pages : 400 pages

Format  et prix : broché 19.90 €

Date de publication : 25 mars 2022

Genre : roman historique

Résumé :

« Bien des penseurs ont affirmé que tout était dans l’œuvre d’Homère : l’héroïsme, l’amour épique, la bassesse, le vice et la grandeur des femmes et des hommes. C’est vrai, l’aveugle, en Grèce, était devin. » Dans cette biographie fictive, marchons sur les traces de Mélèsis ; accompagnons l’aède qui deviendra Homère. Les tribulations de notre artiste sont un hymne à la vie, à la chair, à la passion et à la tragédie.
« Ce livre est un hommage à celui qui nous livra l’Iliade et l’Odyssée. Un bonheur de lecture. Homère n’a jamais cessé d’exister. Il demeure parmi nous, hors du temps. Homère est notre héritage éternel. Cendrine Bertani sait comment le faire descendre des cieux et nous montrer l’homme derrière le mythe ».
Xavier-Marie Bonnot

Mon avis :

Avec cette lecture, je suis sortie de ma zone de confort, c’est clair ! J’ai du mal avec les romans historiques. Mais j’ai fait confiance à la plume et au talent de Cendrine, j’ai chaussé mes spartiates et me voilà partie sur les traces d’Homère.

Au début de l’ouvrage, Cendrine pose une carte, ainsi qu’un arbre généalogique des différents protagonistes que nous croiserons. Douce attention ! Cela m’a été très utile, je l’avoue.

Nous sommes au VIIIè siècle avant JC, dans la Grèce Antique. La construction est digne d’un bon polar, avec un prologue qui nous happe et donne le ton. J’ai été accrochée, j’avais envie de savoir comment nos personnages en étaient arrivés là. C’est donc avec une belle avidité que j’ai entamé la suite. Homère, enfin, plutôt, Mélèsis, vingt ans, est originaire de la Lydie, et arrive à Smyrne, sur les terres de Bias. Il est ce que l’on appelle un otage, choisi pour garantir l’accord de paix entre les deux contrées. Mais attention, l’otage dans la Grèce antique se voit offrir protection et éducation. Même s’il est séquestré, il reste néanmoins libre de ses mouvements au sein de la cité. Son don pour la musique va enchanter les habitants.

« Mélèsis caressa des doigts les cordes de son instrument. Les notes avaient toujours chanté sous ses doigts, et la musique, harmonieuse, faisait taire les plaintes des enfançons comme les bêlements des chèvres qui paissaient sur les terres avoisinantes. Il pourrait charmer des bêtes sauvages. Ses mélodies avaient toujours eu ce pouvoir-là. Depuis l’enfance. C’était une puissance d’une douceur captivante, qui rendait flexibles les cœurs les plus durs. »

Sicca est la fille de Bias. Sa mère est morte en couche. La jeune fille est entourée de ses frères et sœurs, de Sophia, sa nourrice et de Iolida, sa servante. Elle va bien entendu croiser le chemin de Mélèsis. Et cela va changer le cours de son existence.

Cendrine nous offre un roman passionnant et riche. A la fois historiquement, car les détails de la vie dans les cités grecques sont nombreux, expliqués simplement, avec des notes en bas de page pour les termes plus compliqués. Le lecteur s’immerge totalement dans l’ambiance. Et à la fois humainement avec les personnages pour lesquels on ne peut que ressentir soit de l’empathie, soit du dégoût. Chaque détail est minutieusement apporté, la plume de Cendrine est riche, détaillée, posée et photographique, permettant une excellente visualisation des lieux et des ressentis des personnages.

J’admire le travail de recherches et la maîtrise du sujet par l’auteure. Elle est professeur de lettres anciennes, cela se connaît ! Mais elle est surtout passionnée par cette époque, cela transpire indéniablement entre chaque page, emportant le lecteur avec elle. 

Elle a été au bout des choses, imaginant la vie d’Homère quand il n’était encore qu’un simple aède (chanteur et poète) inconnu. J’ai aimé le côté historique et romanesque, Cendrine a mélangé les deux avec les bonnes proportions, sans faux pas, et le résultat est au top ! Il y a des références historiques, de la mythologie, des combats, de l’amitié, et surtout de l’amour. Tous les ingrédients sont réunis pour nous proposer de belles heures d’évasion.

J’ai passé un super moment avec Mélèsis et Sicca, j’avais lu « L’Illiade » et « L’Odyssée » au lycée, le premier trône en bonne place dans ma bibliothèque, cette lecture m’a donné envie de m’y replonger.

Je ne peux que vous conseiller ce roman, même si comme moi, vous êtes un peu beaucoup 😉 réfractaire aux romans historiques. Quant aux autres, vous n’avez aucune once d’hésitation à avoir ! C’est un régal !

« Tu es comme Orphée, mon talentueux artiste. Ce grand poète, lui aussi, a été blessé par une femme. Descendu chercher sa fiancée aux Enfers, il a échoué à la ramener sur Terre. C’était une épreuve trop dure, impossible à accomplir, pour le commun des mortels. Les liaisons les plus belles sont souvent des tragédies.

L’amour fait mal. »

Je remercie Cendrine et les éditions Héraclite pour cette belle lecture.

#HomèreavantHomère  #CendrineBertani  #Héraclite

homere avant homere3481584308960390493.

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : j’avais envie de découvrir comment Cendrine imaginait la vie d’Homère à ses débuts. On connait très peu de choses sur lui, laissant la place à la fantaisie.

Auteur connu : j’ai lu deux ouvrages de Cendrine :  « A la frontière » , qui est un recueil de nouvelles et « La druidesse » (dont les tomes 2 et 3 sont enfouis quelque part dans ma PAL)…Cendrine a participé aux Boënnales, et nous nous croisons souvent sur les salons.

avec cendrine

Émotions ressenties lors de la lecture : j’ai été enthousiaste face à cette lecture, ressentant beaucoup d’empathie pour les personnages et leur vie. Certains passages m’ont écœurée et bouleversée, d’autre m’ont exaltée.

Ce que j’ai moins aimé : RAS

Les plus : la plume, les détails sur l’époque, les personnages, le côté romancé, la fin.

8 réflexions sur “« Homère avant Homère » de Cendrine BERTANI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s