« Toxique » de Nicolas TACKIAN

 

sans-titre.png

Résumé :

Elle aime saboter la vie des autres, elle n’éprouve aucune empathie, elle poursuit un but. Elle est toxique. Mais ça, Tomar Khan, un des meilleurs flics de la Crim, ne le sait pas. Nous sommes en janvier 2016. La directrice d’une école maternelle de la banlieue parisienne est retrouvée morte dans son bureau. Dans ce Paris meurtri par les attentats de l’hiver, le sujet des écoles est très sensible. La Crim dépêche donc Tomar, chef de groupe de la section 3, surnommé le Pitbull et connu pour être pointilleux sur les violences faites aux femmes. À première vue, l’affaire est simple, « sera bouclée en 24 heures », a dit un des premiers enquêteurs, mais les nombreux démons qui hantent Tomar ont au moins un avantage : il a développé un instinct imparable pour déceler une histoire beaucoup plus compliquée qu’il n’y paraît.

Mon avis :

Une enquête bouclée en 24 heures, selon le résumé, en tout état de cause, il ne m’aura fallu que 24 heures pour lire ce thriller psychologique rondement mené.

Le sujet traité est vraiment intéressant, la personnalité du sociopathe toxique est bien détaillée. Moi qui affectionne les thrillers psychologiques, j’ai été servie. On en vient presque à douter de sa propre santé mentale. Le toxique nous manipule insidieusement dans notre quotidien banal et sans histoire. J’en ai d’ailleurs trouvé quelques uns dans mon entourage, il me fallait bien ce livre pour enfin ouvrir les yeux !! Et le fait que le cœur de l’intrigue se passe dans une école maternelle nous fait frémir.

Les personnages sont attachants. Tomar, flic borderline à la Crim’, au passé plus que tourmenté, essaie tant bien que mal de résoudre, à la fois cette enquête, mais également ses problèmes personnels.

On ressent de l’empathie pour Marie-Thomas, malgré la monstruosité dont elle fait preuve. La construction de la personnalité dans l’enfance est très bien abordée.

Les personnages secondaires sont également riches, j’ai apprécié Bob, venant hanter les cauchemars de Tomar.

L’écriture est fluide, les chapitres sont courts. Le passé sombre de Tomar est distillé au compte gouttes, ce qui nous oblige à avaler les chapitres à un rythme effréné. Et c’est là que le tour de magie a lieu : on sait dès le départ qui est la personne toxique, mais malgré tout, il y a du rythme, des rebondissements, une envie de savoir, de comprendre, qui nous prend pour ne plus nous lâcher.

Seul bémol concernant la fin : j’aurais aimé en savoir plus sur le devenir de Tomar, Goran et Rhonda. Mais ce sera peut être le sujet d’un autre tome ?

 

6 réflexions sur “« Toxique » de Nicolas TACKIAN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s