« Carnets noirs » de Stephen KING

 

sans-titre

2ème tome d’une trilogie centrée sur Bill Hodges, policier retraité.

Résumé :

En prenant sa retraite, John Rothstein a plongé dans le désespoir les millions de lecteurs des aventures de Jimmy Gold. Rendu fou de rage par la disparition de son héros favori, Morris Bellamy assassine le vieil écrivain pour s’’emparer de sa fortune, mais surtout, de ses précieux carnets de notes. Le bonheur dans le crime ? C’’est compter sans les mauvais tours du destin… et la perspicacité du détective Bill Hodges.

Mon avis :

Dans ce second tome, on plonge dans l’amour de la littérature. Avec John Rothstein, écrivain talentueux assassiné sauvagement, puis avec Pete, jeune garçon qui va découvrir ses notes oubliées dans une malle pendant des décennies.

Pas d’horreur ni de surnaturel, mais un portrait de notre société de consommation, du danger du fanatisme, truffé de clins d’œil à ses autres romans, qui fait sourire le lecteur à maintes reprises.

C’est aussi l’histoire d’un enfant qui murit trop vite face aux difficultés des adultes et qui trouve un moyen d’aider ses parents. Le père Pete était sur les lieux lors du carnage de Mr Mercedes de la foire à l’emploi. On revit donc cette scène sous un autre angle, celui d’un survivant. Et on est pris aux tripes.

Quant à Brady Hartsfield, il est sorti du coma, mais reste dans un état catatonique. On se demande bien quel pourrait être son rôle dans ce récit, mais il n’en a aucun. Quoique….

On retrouve notre flic retraité Hodges, devenu détective privé, assisté d’Holly Gibney. Tout s’imbrique, pour donner un roman essoufflant, à la hauteur de la plume du King. Différent du tome 1, mais tout aussi jouissif. Et que dire de l’ouverture du dernier chapitre ? Qu’on a pas d’autre choix que de se jeter sur le tome 3, Dieu merci, il est sorti hier !!

 

Il n’est pas nécessaire d’avoir lu Mr Mercedes avant, les explications distillées tout au long de la lecture sont largement suffisantes pour ne pas être perdu.

2 réflexions sur “« Carnets noirs » de Stephen KING

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s