Le dernier chant du rossignol de Nathalie THOMAS-VERNEY

Informations :

Titre : le dernier chant du rossignol

Auteur : Nathalie Thomas-Verney

Editeur : Lys Bleu

Nombre de pages : 482 pages

Format  et prix : broché   25.60  € / numérique 4.99  €

Date de publication : 23 février 2017

Genre : drame

Résumé :

Juillet 1915, la Comtesse de Rohan-Chabot se prépare à célébrer l’anniversaire de son époux, Louis Charles Gérard de Rohan-Chabot. Cette manifestation, qu’elle veut inoubliable, se tiendra dans leur château de La Motte Tilly, une demeure du XVIIIème siècle qu’ils ont achetée voilà cinq ans.Grand admirateur de l’opéra, le Comte de Rohan-Chabot ne sait pas que son épouse lui a préparé une surprise : l’Ave Maria de Schubert interprétée dans le grand salon par l’une des plus jeunes sopranos de cette époque.La jolie Annabelle Moriuchi, accompagnée de son frère Thomas, arrive un beau matin au château. La beauté androgyne du frère et de la sœur trouble beaucoup la Comtesse qui ne connaît pas encore la fin tragique de sa soirée mémorable qui marquera ce lieu à jamais.

Mon avis :

Voilà comment un simple mail peut déclencher un coup de foudre pour un roman ! C’est un pur enchantement. Je me suis laissée portée par cette lecture. Une bulle de bonheur. Un vrai coup de cœur !

On s’imprègne de l’histoire. C’est calme, une ballade dans le temps et l’art musical. Passionnant !

La première partie se déroule à Paris, au début du XXème siècle. Imaginez….La Tour Eiffel, les rues parisiennes, les grandes dames avec leurs toilettes, le petit peuple avec ses difficultés. Les fiacres, les quelques voitures. La menace de la guerre, qui semble si loin et si irréelle. Vous y êtes ? Au détour du boulevard des Capucines, on croise Annabelle et son frère Thomas.

Annabelle est soprano à l’Opéra Garnier : nous allons la suivre dans ses représentations, les répétitions, les coulisses, c’est une visite guidée dans les secrets de l’Opéra. Thomas, quant à lui est accordeur de piano. Et là, c’est magique : on découvre tout sur cet instrument de musique, comment il fonctionne, quelles sont les différentes marques. Sans jamais tomber dans le rébarbatif, toujours bien tourné, sans s’en apercevoir, on se familiarise avec le piano et le chant. Moi qui adore le piano, j’avoue que j’ai été conquise. Les références sont nombreuses, je connaissais quasiment toutes les œuvres évoquées, et j’ai repris plaisir à les écouter au fil de la lecture (ce qui apporte une belle plus-value au récit, croyez-moi), ce qui ne m’était pas arrivée depuis…..bien trop longtemps ! « Clair de lune » de Debussy plus particulièrement à ravivé de magnifiques souvenirs oubliés. Les personnages nous transmettent leurs passions, nous la font vivre de l’intérieur.

La seconde partie nous fait quitter Paris pour la campagne et le château de la Motte Tilly où a lieu la réception de la comtesse de Rohan-Chabot. Autre lieu, autre ambiance, beaucoup plus aristocratique. Les tensions apparaissent, en effet, il y a une compétition sans merci entre sopranos et danseuses, obligées de se partager la vedette à l’Opéra. Et Annabelle, avec son succès et sa beauté fait tourner bien des tête et attise les convoitises. On découvre plus en détails également la relation d’Annabelle et de Thomas, ils sont vraiment touchants tous les deux. L’un ne va pas sans l’autre. Ils sont fusionnels. Deux personnes mais une seule entité.

Et que dire de la troisième partie ? Retour à Paris, je ne vous en dis pas plus, mais sachez que l’émotion sera au rendez-vous. Sortez les mouchoirs !

L’écriture est d’une grande douceur et d’une grande sensibilité, j’ai été charmée !

Plus j’avançais dans ma lecture, et plus je prenais mon temps. Je ne voulais pas que l’enchantement s’arrête. Je ne voulais pas tourner la dernière page. Je voulais rester avec Annabelle et Thomas. C’était une lecture doudou pour moi. Un coup de cœur. Si vous aimez la musique ou bien si vous avez envie de découvrir cet univers, n’hésitez plus !

Je remercie vraiment Nathalie pour sa confiance.

le-dernier-chant-du-rossignol397631154..jpg

4 réflexions sur “Le dernier chant du rossignol de Nathalie THOMAS-VERNEY

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s