« Mémoire trouble » de Philippe FONTANEL

Informations :

Titre : mémoire trouble

Auteur : Philippe Fontanel

Éditeur : Éditions du Cluzet

Nombre de pages :  291 pages

Format  et prix : broché  20 €

Date de publication : 20 mars 2019

Genre : thriller

Résumé :

Depuis des années, les nuits de Benjamin sont hantées de cauchemars. Toujours ces mêmes images : lors d’une soirée bien arrosée, Lola a été étranglée par Jules, le frère de Benjamin. En fuite depuis, il n’a jamais donné de nouvelles. Est-il toujours en vie ? A-t-il mis fin à ses jours comme Benjamin s’en est persuadé au fil du temps ? Nul ne le sait. Neuf ans après les faits, Benjamin reçoit un mail d’un inconnu. Il songe d’abord à une méprise mais il reconnaît Jules sur la photo jointe. Le choc est brutal et l’espoir fou de le retrouver renaît même s’il s’interroge : pourquoi Jules s’est-il rasé le crâne ? Et que fait-il avec Gwendoline, son ex-épouse ? Benjamin va retourner à Montbrison, la ville de son enfance. Là, il va déterrer des secrets profondément enfouis et découvrir que ses amis, présents la nuit où Lola est morte, ont tous une part d’ombre. Sa quête va le confronter à ses propres démons car si le mensonge blesse, la vérité peut faire plus mal encore.

 

Mon avis :

Voilà le cas typique du roman enterré au fin fond de ma PAL et pourquoi ?? Je l’ignore, mais ce dont je suis sûre, c’est que j’avais bien tort. Y a-t-il des volontaires pour me frapper ?

Benjamin, notre personnage principal, est un prof de 28 ans vivant à St-Etienne. Sa vie est on ne peut plus compliqué, voyez un peu : son père est décédé, sa mère placée dans un EHPAD, car atteinte de la maladie d’Alzheimer, son frère, Jules, a disparu après avoir tué sa petite amie lors d’une soirée entre copains. Quant à Benjamin, il vit avec Clara. Elle souhaite le mariage et un bébé, alors que lui désire la quitter. Mais le pire, c’est qu’il est encore marié à Gwendoline, sa première passion. C’est pas un beau sac de nœuds tout ça ??

Lorsque Benjamin reçoit une étrange photo par mail, où l’on voit Gwendoline et Jules, datée d’après la disparition de Jules et de sa séparation d’avec la jeune fille, il va s’interroger, retourner le passé, fouiller et mettre le doigt dans un engrenage dont il était loin d’imaginer jusqu’où tout cela allait le mener.

J’ai trouvé la mise en place du récit tranquille, la plume de Philippe est fluide et il a un réel talent de conteur. On déambule dans les rues de St-Etienne, puis de Montbrison, c’est un vrai plaisir de lire un roman se déroulant dans sa région.

Une fois le décor planté, le rythme s’accélère, les rebondissements et les mystères apparaissent, nous scotchant au livre. La psychologie des personnages est détaillée, ils ont tous été marqués par la mort de Lola, étranglée par Jules, cette fameuse nuit. Mais est-il bien l’assassin ? Car, en dépit des apparences, tous ne sont pas des enfants de cœur. Entre mensonges, affabulations et secrets de famille, difficile de savoir qui et que croire.

La construction est implacable, haletante, ça décape. Le doute s’insinue en nous, insidieusement, sournoisement. J’ai été prise dans l’histoire, et comme Benjamin, je n’ai eu de cesse de découvrir la vérité. Et lorsqu’elle nous a enfin été dévoilée, j’ai été surprise, même si je me doutais de quelques révélations. Un twist final à tiroirs qui permet de scotcher un peu plus le lecteur, de lui donner du plaisir jusqu’au dernier mot.

Un roman très bien ficelé, passionnant, des personnages attachants, même avec leur côté sombre, une intrigue au top, j’ai passé un excellent moment de lecture. Je vous le conseille !!!

memoire trouble-1254654073..jpg

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : l’auteur. Acheté les yeux fermés, simplement parce qu’il est écrit par Philippe.

Auteur connu : oui, Philippe a participé plusieurs années aux Boënnales, j’avais eu l’opportunité de l’interviewer, j’ai découvert sa plume avec « Rien ne s’efface » .

Nous nous croisons souvent au détour d’une séance de dédicace ou lors d’animations littéraires. Nous habitons la même région, forcément ça aide !

20171006_144703

Fête du Livre St Etienne 2017

Émotions ressenties lors de la lecture : voilà un récit qui m’a donné de bonnes suées ! j’ai tremblé, été surprise, étonnée, mais aussi dégoutée par certains personnages. J’étais curieuse tout au long de la lecture, avec l’envie d’en savoir toujours plus. Un roman qui matche niveau émotions, c’est top !!

Ce que j’ai moins aimé : voyons voir….

Les plus : les personnages, le rythme avec les rebondissements réguliers et qui nous mettent une claque à chaque fois, la fin.

2 réflexions sur “« Mémoire trouble » de Philippe FONTANEL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s