« Miettes de l’être » de Jacques VAZEILLE

Informations :

Titre : miettes de l’être

Auteur : Jacques Vazeille

Éditeur : L’Harmattan

Nombre de pages : 76 pages

Format  et prix : broché 11,50 € / numérique 8,49 €

Date de publication : 8 juin 2021

Genre : recueil de nouvelles

Résumé :

Les miettes… C’est ce qui reste quand tout est consommé. On les rassemble au bord de l’assiette. Ou bien on les picore une à une, du bout du doigt. Elles viennent toutes de la même brioche, et elles sont toutes différentes… Un éclat d’amande, un cristal de sucre, un morceau de croûte… Avec chacune, on se souvient d’un moment passé, bon, moins bon, toujours marquant. Seulement déçu que ce soit déjà fini.

Mon avis :

Jacques nous propose seize nouvelles. Écrites durant le confinement. Elles sont toutes rédigées à la première personne du singulier. Et chacune retrace un moment clé d’une vie. Une miette de vie. Tel un carnet de souvenirs. La plume est limpide, délicate. Certaines nouvelles ont plus raisonné en moi. Voici mes préférées :

  • « 11 mai 2000. Le jour d’après ».

Première nouvelle de ce recueil. Et premiers sourires de ma part. Le narrateur est emprisonné depuis quatre ans, sa vie oscillant entre gym, promenade dans la cour et lecture. Rarement devant la télévision. Sauf lorsqu’il apprend que dehors, le Covid oblige les gens à rester confinés chez eux. Il s’en amuse, car le Covid n’a pas changé sa vie, lui dont l’enfermement est le sel de son existence.

  • « Même pas peur ».

Une nouvelle a l’apparence simple et banale. Alexandre, notre narrateur pour quelques pages, nous fait découvrir sa nouvelle école. Il entre en grande section de maternelle. Son institutrice, Baptiste, son copain, fan de Pokémon, Alexandre nous décrit ses journées d’école. Soit. Sauf que….La dernière phrase m’a juste brisé le cœur. Cinq petits mots qui changent toute la vision de ce texte. N’insistez pas, il va vous falloir lire cette nouvelle pour comprendre de quoi je parle !!!

  • « Racines ».

Notre narrateur est insolite, je vous laisserai le découvrir, mais sachez que j’ai apprécié ces quelques pages en sa compagnie !!

« Je ne lui dirai pas bien sûr, mais chaque matin, venant de la haie plus bas, de jolies mésanges viennent me tourner autour, se posent sans gêne sur mon épaule, zinzinulent tant et plus, histoire peut-être d’égayer ma solitude. »

  • « Sans chute ».

Nous allons suivre un couple à la dérive. Après huit ans de relation, tout part en vrille. La cause principale ? Un bébé qui ne vient pas. Un désir d’enfant qui n’est pas partagé de la même manière. L’adoption d’un chien pour remplacer biberons et layette. Des ressentiments. Des regrets. Une tranche de vie d’un couple malheureux qui avait presque tout pour être heureux.

  • « Le chat d’Adolf ».

Nous voilà dans la peau d’un matou !! Et pas n’importe lequel….Celui qui a vécu dans le bunker d’Adolf Hitler, et qui a assisté à son suicide. Un angle de vue original. J’ai adoré la chute, elle m’a bien fait sourire.

Une lecture que j’ai trouvé apaisante, une bulle de mots, qui m’a accompagnée pendant mes vacances, lors d’une matinée au bord de la piscine. Un très beau voyage dans les méandres de personnages tous différents, quelques-uns totalement insolites, mais à l’unanimité très attachants.

J’ai vraiment passé un bon moment de lecture avec ce recueil. Je remercie Jacques pour sa confiance et cette lecture.

#MiettesDeLEtre #JacquesVazeille #LHarmattan

miettes de l etre7254375068178621071..jpg

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : Jacques sera présent en septembre aux Boënnales, l’occasion de découvrir sa plume en amont.

Auteur connu : Jacques a déjà participé aux Boënnales, d’ailleurs, à cette occasion, je l’avais interviewé en 2017.

Émotions ressenties lors de la lecture : je dirai « Que du bonheur » !!! Car même si certaines nouvelles sont plutôt tragiques et m’ont émues, elles sont source de beaucoup de joie et de plaisir.

Ce que j’ai moins aimé : RAS

Les plus : la richesse de chacun des récit, l’originalité, la capacité à emmener le lecteur en peu de pages, la plume.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s