« Margo 2 : Nordland » de Thomas MARTINETTI

 

sonia boulimique des livres

Titre : Margo 2 Nordland

Auteur : Thomas Martinetti

Éditeur : auto-édition

Nombre de pages : 360 pages

Formats et prix : broché 12.99 € / numérique 3.99 €

Date de publication : 28 juillet 2022

Genre : thriller psychologique

 

blog littéraire

« Empêchée d’être moi-même, incapable d’être une autre »
En Norvège, Margo a retrouvé la trace de celle qui a volé son identité. Face à des enjeux qui la dépassent, elle entraîne son allié norvégien, le mystérieux Terje Ellingsen, dans une véritable course contre la montre jusqu’aux portes du Grand Nord.
La suite des aventures de Margo, déterminée à récupérer la vie qu’une autre lui a volée.
Un thriller psychologique réaliste glaçant à découvrir sans attendre !

chroniques littéraires

« Margo Nordland » est un second tome. Il faut absolument avoir lu le premier avant, sinon vous serez perdu ! Point positif : le résumé détaillé du premier tome et la liste des personnages en début d’ouvrage permettent de se remettre dans l’histoire. J’apprécie vraiment les auteurs qui prennent le temps de tout resituer dans le contexte. Quand on lit plus d’une centaine de romans par an, croyez-moi, ça n’est pas du luxe !

Émeline, devenue Margo, traque toujours celle qui a usurpé son identité, Agnès. Pour sauver la ferme transmise par sa tante en héritage, elle a absolument besoin de retrouver sa vraie identité.

Dans ce tome, elle se retrouve en Norvège. Elle est accompagnée de Terje, employé dans un cabinet juridique spécialisé dans l’usurpation d’identité, qui recherche aussi Agnès. Agnès, qui a pris l’identité d’Émeline pour échapper à la détention dans un camp russe. 

Méfiez-vous des apparences : les personnages ne sont pas ceux que l’on croit ! Déjà, armez-vous d’un stylo et d’un papier, histoire de noter qui devient qui car vous allez perdre votre latin. Vous oublierez même qui vous êtes, vous !

Les ramifications entre les personnages sont étoffées, la plume se révèle très photographique, ce qui n’est pas étonnant, vu le passé de Thomas dans le domaine du cinéma ! Les chapitres s’enchaînent, le rythme est effréné. Les rebondissements mettent constamment le lecteur sous pression. La construction est elle aussi, en béton armé : on suit plusieurs personnages sur plusieurs temporalités, les chapitres relatifs à Margo étant rédigés à la première personne du singulier, pour bien montrer que c’est elle qui est au centre de ce récit.

Philomène, qui travaille pour des éditeurs de guides touristiques anglais et japonais, est devenue Émeline. Quoi ? Mais plus haut, je disais que c’était Agnès qui était devenue Émeline. Ça y est, aurais-je perdu la boule ? Non, car en fait, des usurpatrices ayant pris l’identité d’Émeline, il y en a un certain nombre….Vous me suivez ? C’est là que l’on se dit que l’auteur a vraiment du génie. Il nous embarque dans son scénario totalement ubuesque et on adore !!

Ada, qui connait le secret de Margo, est restée dans la Vallée de la Vésubie avec son père, Robin. Robin est le compagnon de vie de Margo. Ada connaîtra ses premiers émois amoureux. La jeune fille de 14 ans en pince pour Cannelle, sa meilleure amie. L’occasion pour l’auteur de décrire avec beaucoup de sensibilité et de justesse la naissance de sentiments entre filles. Il y a également Nae, émigré en Russie, pays qu’il a du fuir à la suite de l’interdiction de culte prononcée par le pays à l’encontre de la communauté des Témoins de Jéhovah. L’opportunité, là aussi, de creuser un sujet et faire découvrir au lecteur le mode de vie d’une communauté mal perçue.

Les maillages sont serrés, tout est relié, tous ont une excuse valable quant à leurs agissements. On ne peut en vouloir à personne. Madeleine, la trafiquante d’identité œuvre pour aider des personnes à changer de vie. Agnès a simplement voulu sauver sa peau. Philomène a disparue sans laisser d’adresse, changeant de ville et de nom avant de sauter le pas de l’usurpation.

Cette escapade norvégienne permet un grand bol d’air frais et une belle évasion. Grâce aux descriptions, on s’y croirait. Cela m’a donné envie d’aller découvrir ce pays, de faire une croisière dans les fjords ou une randonnée sur les glaciers. Le marathon de minuit de Tromsø me fait de l’œil ! Moi qui aime la course à pied, j’attends de voir Margo sur la ligne de départ !

« Une trentaine de maison tout au plus, coincées dans l’embouchure d’une vallée étroite et verdoyante. Les deux massifs montagneux qui se font face ruissellent de cours d’eau alimentés par les neiges tardives. Ils fusionnent en un torrent scintillant et bruyant, pour se fondre dans le fjord. Notre bateau ralentit et manœuvre aux abords d’un ponton, évoquant presque un immense plongeoir gris, baigné dans les eaux paisibles virant ici du bleu profond au vert émeraude. »

Le sujet fait froid dans le dos. L’usurpation d’identité parait simple, elle est bien moins évidente à prouver ! On n’imagine pas toutes les conséquences qu’elle peut avoir sur les personnes usurpées. C’est un engrenage infernal et Thomas nous en montre la face cachée. La place des nouvelles technologies permet encore plus de déviance. Margo subit l’attaque d’un drone. Et le lecteur ne peut s’empêcher de changer tous ses mots de passe des réseaux sur lesquels il traîne pour « passer le temps », la peur au ventre. Et si, nous aussi, nous avions été usurpés sans le savoir ?

Nul doute que je serai au rendez-vous du tome 3, en attendant, je vais tenter de trouver de la patience au coin de la rue ! 

Je vous conseille ce roman riche et plein de rebondissements.

« Je réalise soudain à quel point ma situation est précaire. Je suis une usurpatrice d’identité à la poursuite d’une autre impostrice. Quasiment en cavale. Le tout dans un pays deux fois plus cher que la France, où la moindre distance se mesure vite en heures de route ou de bateau. »

#Margo2Nordland    #ThomasMartinetti

margo tome 21799377749037235964.

signature_4

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : Après la découverte du tome 1 et de ce sujet passionnant, j’attendais la sortie du tome 2 avec impatience !

Auteur connu : retrouvez mes chroniques de  « Margo » (le tome 1) et d’« Elyette », l’une des femmes obligée de changer d’identité, et qui est devenue Émeline.

Émotions ressenties lors de la lecture : panique, inquiétude, émerveillement, confiance, admiration.

Ce que j’ai moins aimé : va falloir attendre la suite lol !

Les plus : la plume, les personnages, la richesse de l’intrigue, le sujet.

Si je suis une âme sensible : aucun soucis, on est sur du thriller psychologique, il n’y a aucune scène violente.

signature_2

3 réflexions sur “« Margo 2 : Nordland » de Thomas MARTINETTI

  1. Ça me donne envie de lire les deux tomes. Par contre je suis surprise que l’on aborde le sujet de la communauté des Témoins de Jéhovah. Il me tarde de lire ce livre. 15 jours sans wifi en Ardèche, je vais m’empresser d’acheter un ou deux livres. Merci pour tes résumés qui vraiment donne envie. Gros bisous et merci. Domi

    Aimé par 1 personne

      1. Nous y allons du 3 au 19 septembre. Le 17 nous quittons Aubenas pour rester 2 ou 3 jours sur Privas chez des amis. Je t’écris tardivement car il y avait la fête au village et nous sommes volontaires pour aider à l’organisation. Bonne nuit et bonne journée demain. Bises

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s