Bilan lecture – Janvier 2022

Coucou mes passionnés de lecture ! Vous allez bien ? Bon, nouvelle année, nouvelles résolutions….J’ai décidé de publier chaque mois mon bilan de lecture. Pas sûre que j’en fasse une institution, les contraintes et moi, ça fait deux…

Cliquez sur les photos pour accéder aux chroniques complètes.

Ce mois-ci, j’ai lu dix romans, ce qui est correct.

  • Janvier a commencé très fort, puisque j’ai trouvé mon premier coup de cœur de l’année !

Accrochez vos ceintures, c’est parti ! « Voyage au bout de l’enfer » est loin de la promenade bucolique dans le monde des Bisounours. Le nouveau roman de Florent Marotta est un thriller d’une noirceur absolue qui laisse des traces.

  • Un petit tour par New-York, ça vous dit ?

« L’aube américaine » d’Emilie Papatheodorou est un roman tendre basé sur la mémoire, la perte de mémoire, plus précisément. 

  • J’ai continué mon périple par la Toscane…en ressortant un roman enfoui dans ma PAL depuis un petit moment.

« Vers le soleil » de Julien Sandrel est un roman lumineux, il nous emporte, il m’a enveloppée dans une petite bulle d’émotion et d’amour, et ça fait du bien.

  • Et parce qu’après les fêtes, il fallait bien se bouger un peu, j’ai voulu me mettre à la gymnastique.

Avec « De l’or et des larmes », Isabelle Villain nous propose une enquête qui se déroule posément, toute en finesse et en psychologie. Elle immerge totalement le lecteur dans le monde de la gymnastique, prenant le temps de détailler cet univers qui m’était totalement inconnu et que j’ai apprécié découvrir.

  • J’ai repris mes baskets pour me rendre dans un petit village du Tarn, où j’ai fait des rencontres bien sympathiques…

« La dame blanche » de Denis Zott est un thriller addictif, enlevé et surprenant.

  • Comme je m’ennuyais un peu, pourquoi ne pas suivre une piste de gouttes de sang, histoire de frémir…

Tous les codes du thriller sont rassemblés dans « Comme deux gouttes de sang », et, ajoutés à la plume de Nicolas Nutten, addictive, riche et travaillée, il en résulte un véritable page turner impossible à poser. Méfiez-vous ! Cette lecture s’insinue dans chaque neurone, mettant en marche les rouages de votre cerveau, pour analyser le moindre petit détail, déduire, extrapoler, tenter de comprendre.

  • Après toutes ces émotions, j’ai décidé de trouver un endroit où disparaître.

Olivier Vojetta nous propose avec « Sept endroits où disparaître » un ouvrage original : sept nouvelles apportant de l’évasion, en français dans la première partie, et traduites en anglais dans une seconde partie. Voilà une très belle initiative.

  • J’ai continué ensuite sur le ressenti de la douleur, c’est vrai, c’est important, non ? La douleur fait partie de nos vies, chaque jour, aussi bien physiquement que moralement.

Brice Gautier propose dans « Même pas mal » douze nouvelles pour un voyage au cœur de toutes les souffrances. Le thème est assez difficile à traiter.  Chaque nouvelle est une incursion dans l’intime d’un personnage, une découverte d’une certaine forme de souffrance, qu’elle soit physique ou mentale. Une promenade sur des terrains glissants, où les chutes (je parle des dénouements lol) peuvent être absolument inattendues et déroutantes. 

  • Et parce que c’est l’hiver, que je déteste cette saison bien trop froide à mon goût, j’ai mis un peu de soleil dans mes lectures.

Un roman de Charlie Wat, c’est l’assurance de passer un bon moment de lecture. « Toujours en été » ne déroge pas à la règle ! Déjà, la couverture nous illumine et nous remonte le moral ! Quand à l’histoire, Charlie nous a concocté un récit qui ne nous laissera pas insensible.

  • J’ai pu lire ce mois-ci l’excellent roman de Sophie de Baere, « Les ailes collées », mais chut, il ne sort qu’en février, je vous en reparlerai donc à ce moment-là.

Ce mois-ci, j’ai rencontré Florent Marotta, qui m’a dédicacé mon coup de cœur.

  • On termine le mois avec une citation :

Janvier a été également placé sous le signe de l’extension de mes bibliothèques, avec la création d’un nouveau petit coin.

J’avoue que contre toute attente, j’ai pris plaisir à réaliser ce bilan. Cela m’a permis de me rappeler combien ce mois de janvier a été agréable du point de vue littéraire.

A vous de me dire si ce nouveau rendez-vous vous plait ? Quel a été votre bilan de ce premier mois de 2022 ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s